Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Super-Zouzou, Little Baby & Cie...

- Femme active. Maman débordée. Addict Slow life, Hygge, Minimalisme & Cie - Un mari. Deux garçons. -

Pourquoi je n’ai pas regardé la fin de l’émission de M6…

image001-copie-80.png

 

 

Dimanche soir sur M6 a été diffusé un épisode « à la mode » de Zone Interdite sur le burn out maternel…

Comme la majorité des blogueuses ces derniers jours, je pourrais raconter à quel point j’ai été touchée, je me suis reconnue, j’ai compris, j’ai pu me mettre à la place de ces femmes…

 

 

Sauf que pas du tout…

 

 

En regardant cette émission, ce n’est pas de la tristesse ou de l’empathie que j’ai ressentie. Plus les minutes de reportage défilaient, plus je sentais de l’énervement, voire de la haine monter en moi…

Ces cas extrêmes, je n’ai pu les comprendre. Ces femmes qui craquent et qui commettent l’irréparable, je ne peux l’accepter.

Comment, en étant mère, en ayant donné la vie, peut on en arriver là ? Comment peut on laisser sa fatigue, sa dépression prendre le dessus quand on a un petit être qui ne dépend que de nous ?

 

Comme beaucoup, après la naissance de Super-Zouzou, j’ai été fatiguée, épuisée même. Comme beaucoup, j’ai eu du mal lorsque mon fils pleurait sans s’arrêter, sans se calmer, sans raison apparente. J’ai pleuré, je me suis énervée, j’ai crié… Mais jamais, oh grand jamais je n’ai imaginé frapper, secouer, insulter mon bébé…

Et lorsque vraiment je me suis sentie à bout, calmement, j’ai posé mon bébé hurlant dans son lit, j’ai fermé les portes, et je me suis calmée (pas lui).

 

En regardant ces reportages, je n’ai pas compris.

J’ai même été choquée de certaines phrases.

Pour moi, ces femmes sont tout aussi coupables que celles qui laissent leurs enfants dans des situations dangereuses, qui laissent leurs conjoints battre leurs enfants…

 

 

Alors non, sur ces cas, je ne fais absolument pas preuve de tolérance.

En regardant cette émission, ce n’est pas de la tristesse ou de l’empathie que j’ai ressentie. Plus les minutes de reportage défilaient, plus je sentais de l’énervement, voire de la haine monter en moi… donc j’ai zappé…

 

 

Et vous, vous vous êtes senties proches de ces femmes ?

 

 

A mon sens, je pense que ce reportage ne reflète malheureusement pas la réalité et traite de cas vraiment extrême. En proposant des témoignages de mères épuisées, mais qui ne passent pas à l’acte, M6 aurait d’avantage touché de mamans…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Eniladlb

Mère de Super-Zouzou, heureuse, curieuse, pleine de vie, je présente sur ce blog ma fabuleuse vie de maman...
Voir le profil de Eniladlb sur le portail Overblog

Commenter cet article

Agat (MamanChat) 27/03/2012 15:23


Je n'ai pas vu l'emission, nous ne regardons pas la TV. J'avoue ne même pas avoir eu envie de regarder via le Replay, plus tout le monde en parle et moins ca m'interesse.
J'ai eu du mal après la naissance de ma petite, mais jamais je ne m'en prendrai a elle ! Elle est ce qui va m'aider dans la vie.
C'est bien ce que je disais dans mon billet aujourd'hui.


D'après ce que j'ai pu comprendre ca parle de post partum et de femmes qui ont dérapés ? Pourquoi avoir de l'empathie devant des femmes qui n'ont pas été capable de se contrôler, sinon il faut en
avoir devant des tueurs ou autre, non ?!
Quand on est malade : ON SE SOIGNE! Si on en peut plus on trouve une solution, on parle, on cherche de la famille ou la PMI... ah la la (et je sais de quoi je parle) 

eniladlb 29/03/2012 09:16



Oui voila, je comprend qu'on puisse avoir du mal à se remettre d'une naissance, qu'on puisse déprimer, aller au dela du "baby blues". Mais mettre en avant ces mères qui passent à l'acte, qui font
le pire qu'on puisse imaginer, qui renient leurs enfants, et qu'on puisse nous dire "ça pourrait être vous"... Je suis horrifiée...