Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Super-Zouzou, Little Baby & Cie...

- Femme active. Maman débordée. Addict Slow life, Hygge, Minimalisme & Cie - Un mari. Deux garçons. -

Le jour où… Super-Zouzou a été puni…

 

 

Avant même de concevoir notre bébé, L’Amour et moi étions d’accord sur l’éducation des enfants…

Pour nous, il est inconcevable de laisser un enfant faire des colères et des caprices, être exigeant, ne pas écouter. Inconcevable de devoir répéter 15 fois la même chose pour que ce soit exécuté, inconcevable de ne pas « faire goûter » et aimer tous les plats…

Pour nous, la fessée est nécessaire ainsi que la hausse du ton et les tapes sur les mains.

 

Cela vient certainement de notre éducation. Nous avons eu la même, nos parents avaient les mêmes idées et les mêmes modes d’action. Ainsi, nous n’avons jamais, ni l’un ni l’autre, fait de colère en public, avons toujours été polis, mangeons de tout…

Nos parents n’hésitaient pas à nous punir, à nous donner la fessée en cas de besoin. Je me souviens même avoir pris une gifle lorsque j’étais petite… Pour mon bien, pour que je comprenne (d’ailleurs ça a marché, j’y pense encore des fois…).

 

 

Alors lundi soir, quand Super-Zouzou a commencé à devenir coléreux, à pleurer pour rien, à s’énerver, voire à essayer de nous donner des tapes (rien que ça !), L’Amour et moi nous sommes regardés…

Nous avons attendu un peu, essayant de hausser le ton, de le calmer… mais rien n’y faisait… Super-Zouzou voulait à tout prix attraper le stylo dont L’Amour se servait, et hurlait de colère de ne pas réussir… Quoi qu’on fasse, il hurlait et se débattait…

Et après deux longues minutes, j’ai décidé de poser Super-Zouzou, et juste dit à L’Amour « fessée ? ».

Et pour la première fois de sa vie, Super-Zouzou a reçu une fessée (une tape sur les fesses quoi, pas forte et amortie sur la couche, mais le geste était là pour qu’il comprenne…), et a été puni, assis par terre, seul, en pleurs…

Je lui tout de même expliqué que, lorsqu’il serait calmé, il pourrait nous rejoindre de lui-même… Qu’on ne fait pas de colère, et que quand papa ou maman dit non, il faut passer à autre chose…

 

 

Passé la honte et les larmes, Super-Zouzou s’est rapidement calmé, et nous a rejoints, tout calme, pour une longue cession de câlins…

 

 

Et vous, vous avez déjà puni vos bibous ?

 

Et je préviens tout de suite que notre fils reçoit tout L’amour et la tendresse dont il a besoin, qu’il est épanoui et éveillé, et que nous n’abusons absolument pas des fessées…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Eniladlb

Mère de Super-Zouzou, heureuse, curieuse, pleine de vie, je présente sur ce blog ma fabuleuse vie de maman...
Voir le profil de Eniladlb sur le portail Overblog

Commenter cet article

saab190780 30/03/2012 19:30


Salut,


Je commente pour la première fois, à la base j'aime vraiment votre blog, il est très sympa et agréable à lire. Cependant, je suis tombée de haut en lisant cet article, c'est la première fois que
je suis choquée.


En effet, il s'agit de frapper (une fessée même en douceur) et de le laisser à terre à sa peine. Et il n'a que dix mois et demi soit quelques semaines de plus que ma propre fille.


Mais le pire ce n'est pas le geste  car cela peut arriver à tout le monde sous le coup de l'énervement mais de un c'est lâge de l'enfant qui me choque : même pas un an et de 
deux c'est réalisé sous le fait de la connivence, genre on a été éduqué comme cela alors on va refaire le même modèle.


Par exemple, ma fille (qui va avoir dix mois) ne cesse de faire ce genre de comédie, elle veut tout attraper et se met dans des colères noires avec hurlements et pleurs intempestifs, heureusement
que vous n'êtes pas tombés sur ce modèle de bébé car vous passeriez toute votre journée à le fesser et à le mettre à terre genre tu as compris c'est moi qui commande.


Pourquoi ne pas lui avoir donné un autre objet afin de  détourner son attention ou juste le mettre sur son tapis d'éveil sans le frapper de sang froid le temps qu'il se calme ? Ou mieux
lui donner un objet et le caliner pour le calmer ??


Vous semblez avoir un gentil bébé prête à tout gouter et assez calme, avec un bon rythme, et bien vous avez de l'or entre vos mains, pourquoi vouloir le formater, exiger de lui de telles
espérances, il n'a que 10 mois, vous vous rendez compte ??? Un enfant il faut lui dire quinze fois la même chose c'est comme cela c'est dans son développement cognitif leur cerveau est en plein
développement et leur apprentissage exige des périodes d'avancées fulgurantes et de régression, c'est comme cela même si cela ne rentre pas dans voss cases).


Je vous conseille de vous renseigner sur son développement psycho moteur car en ce qui concerne les crises, ce n'est que le début à moins que vous soyez tombés sur une crème. Je me demande ce que
vous allez faire quand il sera dans la phase du terrible two, des gifles en guise de réponse ?? Dès fois quand je lis des articles comme le votre, je serais satisfaite si en Europe on
votait une loi contre la fessée car vraiment en donner une à 10 mois et de sang froid c'est juste inacceptable.

eniladlb 02/04/2012 09:04



Bonjour,


Tout d'abord merci pour ce commentaire, c'est toujours sympa de connaître d'autres points de vue, qu'ils aillent dans mon sens ou l'autre...


Je vais essayer de répondre à tous vos points (mais en aucun cas pour me justifier hein !) pour mieux éclaircir cette petite punition.


 


D'abord la fessée n'a pas été donnée sur le coup de l'énervement, j'en serai totalement incapable : mon fils ne subira jamais mon énervement en recevant des fessées, jamais je ne pourrai le
"frapper" pour le calmer. Cette petite tape de couche était, pour nous, un moyen de lui faire comprendre que non, dans la vie il n'aura pas forcément tout ce qu'il veut, même en hurlant. Surtout
en hurlant.


Ensuite, pour la question de l'âge, s'il est capable de comprendre que le téléphone sert à téléphoner et s'écoute, que les livres s'ouvrent pour dévoiler de belles images, que "non" signifie
qu'il faut passer à autre chose, il peut également comprendre les notions "d'interdits". Sa pédiatre pense également la même chose, et nous conseille sur son développement psychomoteur. Tout va
bien, il est en âge de comprendre les "non" et autres interdits (et a même fait ses 1ers pas !!!)


 


Pour notre éducation, je ne repreoduirai pas la même (genre à la maison, papa était tellement strict qu'on n'avait pas le droit de faire de bruit avec notre assiette sous peine de se "faire
crier", ce que je trouve abérant... Le papa de L'Amour était également un peu trop strict à mon goût). Seulement, les petites hausses de ton et fessées de couches nous ont permis de ne JAMAIS
faire de colère par la suite, ce qui facilitait grandement le dialogue (va parler avec un petit qui hurle et tape pour lui expliquer quelque chose).


 


Je pense aussi que si Super-Zouzou ne fait pas tant de colère que ça, c'est aussi parce qu'il sait (et je pense qu'il l'a compris) que cela ne sert à rien... Les "non" fermes sont également
réguliers...


 


Pour cette fessée, j'ai bien sur, avant la tape de couche, essayé de le caliner pour qu'il passe à autre chose, et n'ai reçu que des coups et des "débattements" (ça existe ce mot???). En
l'éloignant et le mettant près de ses jouets, il revenait en trombe à sa cible (il en a du caractère ce petit...). Ce qui a aboutit à la fessée et la punition... Ces deux dernières ne sont jamais
données sans explication, et sans avoir essayé de le calmer avant...


 


Pour plus tard, bien évidemment, je m'adapterai à son évolution. Et je répète que jamais, oh grand jamais, je ne frapperai mon fils, mon coeur, mon amour, de colère ou énervement... Quant aux
gifles, c'est la même chose, jamais je ne serai capable d'en donner une...


 


Je finirai en précisant que si mon fils est si parfait, c'est qu'il tient de ses parents (boh ça va, je plaisante...). C'est aussi grâce à cette éducation que nous lui donnons...


 


Quant à la loi sur la fessée, il s'agirait de faire des enfants rois, des princes incapables de faire la différence entre le bien et le mal. Une recrudescence de Mohamed Merah ou de jeunes
délinquants, jamais confrontés à des règles établies.


Bon, OK, je vais trop loin... Mais quand je vois des enfants en pleine crise dans des magasins, avec des parents incapables de les calmer, qui essayent de les faire passer à autre chose (en
vain), c'est cela que je trouve inacceptable (je parle des enfants plus âgés et non pas des bébés). Parce que votre fille, en grandissant, ne se laissera plus avoir en acceptant de "passer à
autre chose" en cas de colère...


 


Je vous rassure néanmoins en précisant que les fessées ne sont pas maîtres mots chez nous, et que moins nous en donnons, mieux nous nous portons...


J'espère également que vous continuerez à me lire, et à commenter mes arrticles, en apportant vos témoignages et avis.


Bon lundi, bonne semaine.



Agat (MamanChat) 30/03/2012 15:57


Oui déjà puni, la fessée de la couche qui lui fait surtout mal à l'égo plus qu'aux fesses elle connait. On essaie d'éviter les mains, même si c'est parfois difficile quand elle touche aux choses
interdite. Non nous ne sommes pas des tyrans pour autant.
Je suis d'accord qu'il faille expliquer les choses et que la féssée n'est pas la solution a tout. Mais de temps en temps elle aide. 
Qu'on me jette des pierres, je m'en fou ! 

eniladlb 02/04/2012 08:34



Oui voilà, la fessée de couche qui fait mal à l'égo, je n'aurai pas trouvé meilleures phrase récapitulative !


Et c'est vrai que la fessée aide à faire passer le message...


Et ne t'inquiète pas, je ne te jetterai pas de pierre ! Et pour les autres... ben on les recevra ensemble, ça en fera moins ;-)



working-mum 30/03/2012 12:32


pas encore elle n'a que 10 mois mais je suis un peu du même genre que vous!

eniladlb 30/03/2012 13:30



Lol... Nous il n'a que 10 mois et demi... Mais sa colère, elle était digne d'un sacré bambin ! lol


J'espère qu'elle tardera à te faire ça en tous cas... Quelques heures après, L'Amour m'a avoué qu'il avait horreur de punir...


Et c'est vrai que ça fait bizarre...