Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Super-Zouzou, Little Baby & Cie...

- Femme active. Maman débordée. Addict Slow life, Hygge, Minimalisme & Cie - Un mari. Deux garçons. -

Le jour où... la grossesse a changé mon corps...

 

Quand ma maman a su que j’étais enceinte, elle n’a pas essayé d’enjoliver les choses… Toutes les vérités sur la grossesse, elle n’a jamais essayé de me les cacher… La grossesse ? Oui c’est long et pénible, surtout sur la fin, quand t’es grosse, que tu te traîne, que tu ronfles… L’accouchement ? Oui ça fait mal. Très mal même… La césarienne ? Oui, il paraît que la douleur est atroce le lendemain. Le premier mois du bébé ? Oui, c’est pénible, surtout quand il ne fait que de pleurer…

Mais surtout ma fille, la grossesse, quoi qu’on dise, ça abime un corps…

 

Cette phrase, elle me l’a souvent répétée…Je ne comprenais pas trop pourquoi. Me trouvait-elle superficielle ? Avait-elle peur pour moi ? Il est vrai qu’avant de nous avoir, mon frère et moi, ma maman avait un corps tel que le mien… Regrettait-elle ce corps ? Je ne comprenais pas pourquoi elle me répétait tant de fois cette phrase… Maintenant, je sais…

 

 

Avant d’avoir Super-Zouzou, je me trouvais belle. Pas trop mince, pas trop grosse, assez jolie. 1m68, 58Kg, sportive, musclée, on ne manquait pas de me faire des compliments sur mon physique… Sans être superficielle, les compliments, les regards de L’Amour me ravissaient…

Je pensais bien sur que mon corps changerait suite à ma grossesse, pas folle la fille, mais je ne pensais pas que ce serait si dur de « redevenir comme avant »… Parce qu’on a beau être des mères comblées, pleines d’amour, de tendresse et de vomi bonheur, la vie d’avant, on y pense… Et moi, dans ma vie d’avant, ce qui me manque, c’est mon corps d’avant…

 

Entre lui et moi, ça avait pourtant bien commencé… Ma grossesse a commencé à se voir à seulement 6 mois. Jusque là, je mettais toujours mes pantalons et jeans classiques, même les plus serrés… Bon, bien sur, je pouvais m’assoir pour passer aux caisses prioritaires ou pour qu’on me complimente sur « ma mine radieuse » malgré la grossesse, mais c’était tout de même fabuleux… A 8 mois de grossesse, je n’avais pris que 10Kg (il faut dire que mon médecin me mettait la pression pour que je ne grossisse pas. Elle-même avait pris 30Kg pendant sa grossesse, et l’avais tellement mal vécu qu’elle ne voulait pas que je subisse la même chose… Trop la classe mon médecin… Dommage qu’elle soit à 2 heures de route de chez moi…).

A 8 mois et demi, la semaine avant ma césarienne programmée, Super-Zouzou, in utéro, a décidé que ce n’était plus possible… Il avait besoin de place, et n’a donc pas hésité à en faire… En une semaine, mon ventre est devenu ENORME, tellement gros que je ne voyais plus mes pieds, ne pouvais plus me baisser. Ma peau a craqué, les vergetures sont apparues, mon nombril est sorti… Mes fesses ont gonflées, mes cuisses et mes mollets aussi… Même mes doigts avaient doublé de volume. Une véritable horreur… Ce corps, ce n’était plus le mien. L’Amour en était dégoûté, et moi aussi…

 

Puis Super-Zouzou est sorti. Enfin, on l’a sorti. Ce fût un immense soulagement pour mon pauvre corps meurtri.

6 jours après, le lendemain de ma sortie de maternité, je rentrais de nouveau dans mes jeans d’avant grossesse. Je ne fermais bien sur pas la fermeture pour ne pas appuyer sur ma cicatrice encore fragile, mais mes fesses et mes cuisses entraient dedans, et ça, c’était le pied… Trop heureuse de ces retrouvailles, j’étais la plus épanouie des jeunes mères : radieuse, mince, reposée, amoureuse de sa nouvelle vie…

Ca a duré 3 mois… Puis j’ai entamé ma nouvelle pilule. Celle prescrite par l’étudiante en gynécologie… Celle que je ne prenais pas habituellement, mais qui était conseillée (conseillée pour les femmes allaitantes, ce que je n’étais pas…)… Et là, sans que je ne vois rien venir, j’ai grossi… Tous mes kilos de grossesse réapparaissaient, se logeant dans mes cuisses et mes fesses… Au bout de 6 mois, quand j’ai expliqué cela à mon gynécologue habituel, il est entré dans une colère folle. Cette nouvelle pilule n’était pas du tout adaptée à mon corps, et il était honteux qu’on m’ait prescrit ça… Les kilos, c’était de SA faute. A la pilule…

 

Aujourd’hui, Super-Zouzou va avoir 9 mois… Je perds doucement ces mauvais kilos, que je n’aurais jamais dû prendre… Mais ce sont les plus durs à perdre… Je ne rentre plus dans tous mes jeans. Mon joli « 38 presque 36 » est devenu « 38 mais 40 c’est pas plus mal »…

Alors je me bas. Je me remets au sport, je fais attention. L’Amour me met la pression aussi, et ça c’est dur. Il ne veut pas que je reste « grosse », plus grosse qu’avant…

Heureusement, mes seins sont plus beaux qu’avant, plus gros, plus fermes… Merci la crème raffermissante ! Mes vergetures ont presque disparu… Merci l’huile de rose musquée ! Mais mes kilos, eux, sont toujours là ! Merci !

 

 

Aujourd’hui, je pense à ce que maman m’avait si souvent dit… La grossesse ça change un corps… Ca a changé mon corps…

Mais la grossesse, ça reste l’étape la plus importante dans ma vie… Pour rien au monde je ne changerai cela… Je reste la plus épanouie des jeunes mamans… J’attends juste de « redevenir comme avant », physiquement, parce que c’est comme ça que je me sentirai bien…

 

 

Et chez vous, la grossesse, ça a changé vos corps ?

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Eniladlb

Mère de Super-Zouzou, heureuse, curieuse, pleine de vie, je présente sur ce blog ma fabuleuse vie de maman...
Voir le profil de Eniladlb sur le portail Overblog

Commenter cet article

jabjab 02/04/2016 07:59

Je sais que ce post date un peu, mais pour l'avoir vécu, attention de ne pas idéaliser l'ancien corps à tel point que meme sous vos yeux vous ne le reconnaitriez pas. cela m'est arrivé, je faisais une joli 36-38 qui s'est transformé en 34 après mes grossesses et je ne me reconnaissais toujours pas, j'etais toujours à la recherche de ce corps alors que j'etais passé à coté. Je me suis epuisée à lui courir après.
J'ai fini par comprendre que je l'ai raté, je ne l'ai pas reconnu, et j'ai fini par me réconcilier avec moi meme.
20 ans après, j'entame ma 3eme grossesse (j'etais très jeune pour mes 2 premiers loulous) et j'ai décidé de me faire confiance, de nous faire confiance à mon corps et à moi.

Agat (MamanChat) 06/02/2012 13:49


Aie aie aie. Vraiment pas cool du tout le coup de la pillule, au final c'est pas la grossesse en elle même qui a changé le plus ton corps mais cette erreur d'étudiant !
Rageant !
J'avoue que ce n'est pas bien sympa de la part de ton homme de te mettre la pression, a ce que je lis tu t'en mets déjà pas mal toi même. Ils ne sont pas doué pour nous soutenir...


Ici j'ai toujours eu un gros problème avec mon corps, avant je ne l'aimais pas pourtant je faisais 49kg pour 1m60... J'ai hait la grossesse pour les kilos que je voyais sur le balance. J'ai perdu
difficilement une partie de ses kilos en trop...
Maintenant je ne m'aime toujours pas, je me demande si un jour j'aimerai se corps... même dans du 34. 
Ma seule chance, l'Ours l'aime ce corps même avec 2/3 kilos en trop.  

eniladlb 06/02/2012 14:19



Ouais, il ne se rends même pas compte que c'est dur quand il me dit des choses comme ça... pour lui, c'est facile de perdre les kilos quand on le veut... Bref, un mec avec une sensibilité de
mec...


Si l'ours aime ton corps, tant mieux ! Et j'espère que tu finiras par l'aimer aussi, ça fait du bien...



Fraisette 06/02/2012 10:08


Elle n'a rien changé je suis revenue comme avant j'ai juste un peu plus de poitrine et je suis contente d'avoir tout perdu car je sais pas si je me serais bien senti dans ma peau...

eniladlb 06/02/2012 11:14



Ohla, tu en as de la chance !


Certaines aiment leur nouveau corps, d'autres non... Moi j'en suis dégoutée quand je me vois...


Alors je fais tout pour redevenir comme avant !


Merci pour tes commentaires/témoignages ;-)