Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Super-Zouzou, Little Baby & Cie...

- Femme active. Maman débordée. Addict Slow life, Hygge, Minimalisme & Cie - Un mari. Deux garçons. -

Il ne lui manque que la parole…

Il ne lui manque que la parole…

Il a 3 ans et 2 mois. Fin août, il a fait sa première rentrée en maternelle. Il est grand et porte du 4/5 ans. Il est propre depuis de nombreux mois. Il court, il rit, il crie, il pleure, il marche.

Un petit garçon normal en somme.

Et pourtant, à 3 ans et 2 mois, mon Little Baby ne parle toujours pas…

 

Il dit des mots, certes. Mais il ne se force pas, et son jargon est souvent approximatif. Quant aux phrases, elles sont très courtes et limitées.

 

Et pourtant, il en a des choses à dire !

Quand on passe devant un chantier, il s’écrie « travaux » (enfin, se rapprochant plus de « vavaux ») et énumère ce qu’il voit sur le chantier (« pelle », « marteau » (mateau), « brouette » (bouette), « boue »…).

Quand on passe devant un fast food et qu’il s’écrie « Mac Do » (Mado) !

Quand il sort de l’école et qu’il s’approche tout fier en criant « été aux WC ! ».

 

Il essaye de parler. Mais il n’a pas encore eu le déclic du « bien parler ».

 

Les maîtresses ne s’alarment pas. Ca viendra. Voir tout de même un ORL (fait depuis longtemps !).

Les ATSEM ne s’alarment pas. Ca ne pose pas de problème au quotidien.

Une orthophoniste ne s’alarme pas. Attends pour voir.

Les médecins ne s’inquiètent pas. Ca viendra, il prend son temps comme pour tout ce qu’il fait.

L’hypnose n’a rien changé.

 

Mais alors à partir de quand on s’inquiète ?

Et si on passait à côté de quelque chose ?

Et si après il était trop tard ?

Et s’il avait un vrai problème ?

Et s’il était malade ?

 

Aujourd’hui, mon cœur de maman s’inquiète encore, sans que personne ne vienne à mon secours…

Alors je tâtonne… J’essaye de le motiver. De le débloquer.

On a essayé la douceur, la patience, en vain.

On a essayé d’être plus fermes. En vain.

J’essaye de lui expliquer que quand il parlera bien et voudra me raconter des trucs, on fera de belles choses tous les deux, juste tous les deux. Ca a l’air de le motiver un peu plus.

 

Mais à partir de quand, vraiment, parlera t’il ?

Si seulement je pouvais le savoir !

 

Aujourd’hui, Little Baby est un petit garçon comme les autres. Il ne lui manque que la parole…

 

Et vous, vous avez été confrontés à ce genre de cas ? Vous avez des idées ? Des pistes d’amélioration ? Je suis prête à tout pour l’aider à bien parler…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Eniladlb

Mère de Super-Zouzou, heureuse, curieuse, pleine de vie, je présente sur ce blog ma fabuleuse vie de maman...
Voir le profil de Eniladlb sur le portail Overblog

Commenter cet article

Laure 10/10/2017 19:49

Comme tu te souviens sans doute, j'ai eu le meme souci avec Léandre. Aujourd'hui, à 5 ans et demi, il parle correctement mais a de gros soucis de prononciation et parle peu, ne raconte rien et n'est pas du tout à l'aise avec le langage. Je crains pour le CP, meme si tout le monde continue à me dire de ne pas m'inquieter... Pas simple!

Auroranna 10/10/2017 12:49

Don't stress. Il a tout ce qu'il lui faut pour acquérir le langage: un environnement dans lequel il y a du langage. Nos premiers nous ont tellement éblouis pas leur rapidité, on dirait que nos seconds cherchent aussi à nous éblouir par la lenteur. Lol. J'ai vu une véritable évolution du langage de Num 2 au courant de l'été... donc vers 3 ans et demi bien tassés. Pourtant il n'a aucune maladie j'ai l'impression, il va à son rythme, en fonction de ses besoins, et ce rythme n'a pas à coller avec celui de sa soeur ni à celui des autres petits Français. Il me semble que la seule chose qui l'ait sûrement aidé, c'est quand on a demandé à sa soeur de lui laisser sa place, de le laisser dire tout seul, même si elle sait ce qu'il veut dire, même si ça prend beaucoup de temps.
Mais ne t'inquiète pas, ton petit gars, il a tout ce qu'il faut, et il prends son temps pour parler comme il a pris son temps pour marcher. Et peut-être qu'il vous fait plaisir en vous laissant profiter encore d'avoir un petit à la maison.