Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Super-Zouzou, Little Baby & Cie...

- Femme active. Maman débordée. Addict Slow life, Hygge, Minimalisme & Cie - Un mari. Deux garçons. -

Ces parents qui ne connaissent pas leurs enfants…

Ces parents qui ne connaissent pas leurs enfants…

Ca m’a frappé la semaine dernière. En discutant avec ma propriétaire. Une femme charmante, la quarantaine, pharmacienne, pleine aux as, maman de 3 adorables petites filles et d’un garçon. Une famille « banale » en apparence.

Nous parlions de la rentrée. De ses 2 petites (une qui a un an de plus que Super-Zouzou, et une qui a un an de moins) qui fréquentent la même école privée que Super-Zouzou. Quand j’ai posé (bêtement) la fameuse question que tout le monde pose la veille de la rentrée : « Alors, elles rentrent en quelle classe les filles ? ». Quand la réponse m’a profondément choquée…

- « Et bien, I rentre en CP. Elle devait rentrer en grande section, mais nous avons demandé à ce qu’elle aille directement en CP. Elle n’a pas trop envie, mais ça devrait aller… Quant à D, ben… je ne sais pas trop… en moyenne section je crois… Oui, c’est ça, en moyenne section ! »

Déjà, que la maman ne sache pas en quelle classe rentre ses filles, ça ça me choque profondément. Quel parent peut ne pas suivre la scolarité de ses enfants ?

Ensuite, qu’on force ses enfants à « sauter des classes » me choque encore plus. Comment vont se passer ces années pour ces deux chouchoutes ?

La petite I, minuscule en taille, pas prête mentalement, qui veut juste profiter de ses années d’enfance, comment va se passer son CP ?

Et la petite D, si jeune, si novice ? Elle qui n’allait à l’école qu’un jour sur 2 l’année dernière, uniquement le matin, comment va-t-elle vivre une moyenne section, sans sieste, avec des enfants beaucoup plus vieux et matures ?

Et quel est l’intérêt de forcer des enfants à grandir plus vite, à toujours aller « devant les autres » ?

Bref, dans certaines familles, on se soucie peu du bien-être de ses enfants finalement… Elevés par des nourrices, formés pour être « la fierté, « l’élite »… Et au final, on passe à côté de ses enfants…

Et chez vous, on sait dans quelle classe on rentre ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Eniladlb

Mère de Super-Zouzou, heureuse, curieuse, pleine de vie, je présente sur ce blog ma fabuleuse vie de maman...
Voir le profil de Eniladlb sur le portail Overblog

Commenter cet article

Miki 02/09/2015 11:01

En réponse à cet article j'aurai tendance à dire, pourquoi faire des enfants si au fond les parents ne s'intéressent pas à eux y compris sur leurs suivi scolaire et les envies de leur progéniture.